IDM

Catégorie : Voyage et Loisir

Voyage et Loisir

Les sites incontournables à ne pas manquer lors des vacances en Argentine

Argentine

Avec ses paysages diversifiés, dont des chutes d’eau, des glaciers et des cités colorées, l’Argentine attire les grands voyageurs. La contrée captive les amoureux de la nature, les randonneurs et les amateurs de circuit culturel. Durant leur séjour dans le pays, les routards peuvent visiter des sites touristiques célèbres au monde.

Découvrir des musées pendant un séjour touristique à Buenos Aires

Les galeries d’art de Buenos Aires valent le détour lors d’une balade dans la cité. Elles font partie des sites qui relatent la culture riche du pays. Le musée mondial du Tango est incontournable pendant le périple. Comme son nom l’indique, il est consacré entièrement à l’histoire de cette danse sociale.

Toujours dans la capitale argentine, les vacanciers pourront se rendre au musée national des Arts Décoratifs. Ce dernier a été édifié en 1937 et a été classé monument artistique historique en 1997. Cette galerie abrite des centaines d’objets, dont des créations en porcelaine et des tapisseries.

En outre, visiter le musée des Beaux-arts est une étape incontournable lors d’une balade à Buenos Aires. Réputé pour ses belles collections d’œuvres d’art, ce site phare de l’Argentine attire de nombreux touristes. À l’intérieur de cet établissement, les voyageurs observeront des pièces anciennes et modernes créées pardes artistes des quatre coins du monde.

À la découverte des merveilles naturelles des villes argentines

Découvrir des sites naturels hors du commun est à prévoir lors des sejour en argentine

. Les chutes d’Iguaçu sont des vestiges à ne pas louper. Elles se trouvent à la frontière entre le Brésil et l’Argentine. Cet ensemble de plusieurs cascades unique en son genre captive des milliers de visiteurs de par leur authenticité. En effet, les jets d’eau se déversent au cœur d’une végétation verdoyante.

En outre, un circuit dans le pays est une opportunité à saisir pour découvrir des régions glaciaires. Pour cela, les aventuriers pourront se rendre à El Calafate. Cette ville est située en Patagonie près d’un champ de glace. Elle est souvent considérée comme le point de départ d’une visite du parc national Los Glaciares. Cetteaire protégée abrite des glaciers impressionnants, dont le Perito Moreno. Celui-ci étant en régression, il attire des centaines de touristes. Autour de cette merveille unique au monde, les bourlingueurs verront des icebergs et un lac glacé. Non loin du Perito Moreno, les vacanciers pourront observer Upsala. Il s’agit du plus grand glacier argentin. Ce bloc a une hauteur d’environ 80 km et couvre une superficie de plus de 865 km2. Pour l’admirer, les aventuriers planifient souvent une randonnée en bateau.

Par ailleurs, les trekkeurs et les randonneurs pourront parcourir un sentier qui mène à l’Aconcagua. Ce mont légendaire des Andes culmine à 6 962 m. Il figure parmi les plus hautes cimes du monde. Plusieurs sentiers permettent d’atteindre cette montagne. La voie normale est adaptée aux débutants et aux expérimentés.

Be the First to comment. Read More
Voyage et Loisir

Sortir de sa villa Marrakech et découvrir Todra

 

La ville de Marrakech et ses environs offre aux touristes de nombreuses possibilités. Ils peuvent certes profiter de la tranquillité d’une villa Marrakech en visitant la ville, ainsi que les bâtiments qui la composent mais la plupart des touristes optent aussi pour un séjour atypique aux abords de la ville de Marrakech. De cette manière ils peuvent effectuer des activités sportives et découvrir le Maroc authentique. En dehors de la villa Marrakech, l’on peut découvrir les gorges, la vallée et l’oued de Todra.

Les gorges et la vallée de Todra

Les gorges de la région de Todra, sont en réalité des falaises profondes qui font environ 300 mètres et qui sont assez étroites. Pour visiter les gorges de Todra, une voiture basique permet d’avancer au cœur des gorges, car l’on y retrouve une route désenclavée qui mène à une rivière. Ensuite le chemin est fait de terre et de cailloux. À la base de la plus haute falaise, l’on retrouve des restaurants mais aussi un hôtel pour que les visiteurs puissent se loger et se restaurer. Les touristes partent de ce point pour débuter leurs randonnées et leur escalade jusqu’au sommet de la falaise. Quant à la vallée de la todra, il s’agit d’un oasis qui a l’air d’un ruban de verdure déroulé au milieu de la région désertique sur près de 20 kilomètres de longueur et 1 à 2 kilomètres de largeur. La vallée s’étend au nord jusqu’au Grand Atlas, à l’est, jusqu’au Jbel Saghro, au sud jusqu’au jusqu’à la vallée de l’oued Imider.

L’oued de Todra

L’oued de Todra appartient à l’ensemble des oueds du Chéris, selon la zone que cet oued traverse, il s’appelle ferkle ou Todra avant de terminer dans le chéris. L’oued Todra vient du Grand Atlas et tire sa source de plusieurs points d’eau, ce qui en résulte qu’il ne manque jamais d’eau. L’eau de l’oued Todra est claire et agréable lorsqu’on la boit, son eau inépuisable sert à irriguer les plantations qui se trouvent tout autour. Il coule au milieu d’une tranchée mesurant 1000 mètres de large, tout au bout on retrouve des palmiers qui matérialisent le centre de l’oasis. Pendant la période de fonte des neiges, l’oued Todra devient puissant et déborde à testafit. Pendant quelques jours de l’année, l’oued Todra et l’oued ferkla forment une même rivière. Les habitations que l’on retrouve dans la Todra n’ont pas beaucoup changé depuis le temps, elles constituent un important patrimoine architectural pour le pays. Les habitations s’imbriquent sans difficulté dans le paysage autour. Dans la Todra on compte approximativement 40 ksars et kasbahs qui ont des dimensions différentes. Toutefois le style de vie est pratiquement le même pour l’ensemble des habitants. Les habitations se retrouvent principalement le long des différentes rives de l’oued Todra.

Be the First to comment. Read More